Usufruitier, nue propriétaire : quelles conséquences sur mon assurance habitation ?

Assurance habitation nu-propriétaire et usufruitier - Eurofil


Si vous donnez votre maison à votre enfant, mais que vous habitez toujours dedans, vous êtes usufruitier, et votre enfant a la nue-propriété de la maison.
 

Que veut dire être usufruitier ?

L'usufruitier a par définition le droit de jouir et d'user de l'habitation dont il est question. Il peut soit habiter le bien, soit décider de le louer pour percevoir chaque mois un loyer, et ce sans avoir à demander l'accord du nu-propriétaire, sauf en cas de bail longue durée.

 

Cependant, l'usufruitier n'a pas le droit de changer la destination d'utilisation ni de détériorer le bâtiment. Il doit l'entretenir, effectuer les travaux nécessaires et le maintenir en bon état. C'est aussi l'usufruitier qui doit payer les impôts liés à l'habitation et souscrire une assurance multirisque habitation, pour couvrir les dommages qu'il pourrait occasionner à la maison.

 

De son côté, votre enfant (nu-propriétaire) devra souscrire un contrat habitation couvrant le bâtiment. Il s'agit d'une assurance multirisque habitation en tant que propriétaire non occupant des lieux. Légalement, le nu-propriétaire est considéré comme un bailleur au titre du droit des assurances.

 

L'assurance habitation contractée par l'usufruitier permet de couvrir les dommages qu'il pourrait causer au logement. C'est cette assurance qui sera mise en œuvre si l'usufruitier provoque une fuite d'eau, un incendie ou tout autre dégât causé par sa faute. C'est également l'assurance habitation de l'usufruitier qui versera une indemnisation en cas de vol ou de vandalisme sur la propriété.

 

Qu’est-ce que l’assurance non occupant ?

L'assurance habitation non occupant contractée par le nu-propriétaire couvre quant à elle le bâtiment. C'est cette assurance qui sera mise en œuvre en cas de catastrophe naturelle ou de dégât climatique. Si, par exemple, à la suite d'une tempête le toit de l'habitation se trouve endommagé, c'est l'assurance habitation non occupant contractée par le nu-propriétaire qui s'occupera de prendre en charge les réparations de la toiture.

 

D'une manière générale, c'est avant tout l'usufruitier qui occupe la maison qui doit assurer le bien. Le nu-propriétaire, quant à lui, assurera sa responsabilité civile ainsi que les murs de la maison. La combinaison de ces deux assurances est essentielle pour protéger votre maison. Elle permet en effet une couverture   étendue :


habitation.png les murs sont assurés en cas de catastrophe naturelle, d'incendie ou d'inondation dont la responsabilité est inconnue ou extérieure,


habitation.png l'habitation, l'usufruitier et les biens qu'elle comporte sont assurés dans le cadre de l'assurance habitation occupant en cas d'incendie ou de dégât des eaux responsable, de cambriolage ou encore de vandalisme.


 

 

Bouton-devis-habitation.png

 

Pour plus d'informations:

02 36 16 80 55
 

en semaine de 8h45 à 20h00 - le samedi de 9h00 à 17h00

 

bouton-contacts-habitation.jpg