Que dois-je faire si je dépasse mon forfait kilométrique d’assurance ?

Dépassement forfait kilométrique assurance - Eurofil

 

Un contrat d’assurance adapté à ses besoins

 

L’assurance auto au kilométrage limité permet aux conducteurs qui roulent peu d’obtenir des tarifs plus avantageux sur leur contrat. Il arrive cependant qu’à la suite d’un imprévu ou d’un mauvais calcul de votre part, vous dépassiez le forfait kilométrique inclus dans votre contrat d’assurance auto.


 
Attention, cela ne signifie pas que votre assurance auto au kilomètre vous interdit de rouler plus d’un certain nombre de kilomètres par an. Mais si vous êtes sur le point ou que vous avez déjà dépassé votre forfait kilométrique, il vous faudra suivre quelques étapes indispensables pour ne pas avoir de mauvaise surprise en cas de sinistre.


 
Posez-vous tout d’abord la question de savoir si oui ou non ce dépassement de forfait kilométrique est ponctuel. S’il est dû à une mauvaise évaluation de votre kilométrage annuel, par exemple, il vous faudra opter pour un forfait kilométrique supérieur.
Dès lors que vous pensez dépasser votre forfait kilométrique, contactez votre conseiller client pour le prévenir. Ce dernier appliquera une pénalité financière dont le montant est déterminé de façon forfaitaire, en prenant en compte le nombre de kilomètres excédentaires parcourus. Votre conseiller saura vous rediriger sur un forfait kilométrique mieux adapté à votre situation et à vos habitudes en voiture. Pour connaître les horaires d’ouverture et les numéros de téléphone, rendez-vous sur notre page Contactez-nous.

 

Accident et dépassement de forfait kilométrique : quelles conséquences ?

En cas de sinistre, avant que vous ayez eu le temps de nous prévenir de votre dépassement, une indemnité compensatoire sera soustraite et le montant de vos indemnités de sinistre sera mis à jour en conséquence. Attention, lors d’un sinistre, l’expert vérifie toujours le compteur kilométrique de la voiture. Vous ne pourrez donc pas passer à côté d’une pénalité en cas de dépassement.


 
Le mieux pour éviter ce genre de situation reste d’opter pour un contrat d’assurance auto adapté à ses besoins. Et si par malchance vous avez vu trop court, pensez à prévenir votre assureur avant le dépassement. Si par exemple votre contrat vous limite à 12 000 kilomètres par an et que vous approchez des 11 000 km au mois de septembre, il y a de fortes chances que vous dépassiez votre limite avant la fin de l’année. Contactez votre conseiller à ce moment-là afin de l’informer et celui-ci s’occupera d’adapter votre assurance auto pour vous permettre d’étendre vos garanties jusqu’à la fin de l’année. Un bon moyen de conserver votre assurance auto et d’éviter les mauvaises surprises en cas d’accident de la route.