Assurance auto : accident et désaccord lors du constat amiable

 

Constat à l’amiable : sinistre et désaccord avec conducteur - Eurofil

 

Que faire en cas de désaccord avec le conducteur adverse lors d’un sinistre ?

 

Il arrive qu’à la suite d’un accident impliquant deux conducteurs, la rédaction du constat provoque de vifs désaccords. Sachez que vous avez tout à fait le droit de ne pas vous mettre d’accord avec le conducteur adverse au sujet des responsabilités de chacun. Mais pour que l’intervention de vos assurances respectives ne devienne pas un véritable casse-tête, nous vous conseillons de suivre ces quelques démarches.


 
Si vous n’êtes pas d’accord avec le conducteur adverse sur les responsabilités de chacun lors de l’accident, il est conseillé de ne pas signer le constat. Tout conducteur a le droit de ne pas signer le constat amiable, et cette situation légale ne pourra pas être considérée comme un délit de fuite. Inutile donc de s’énerver si vous ou si le conducteur adverse refuse de coopérer. Dans ce cas-là, nous vous conseillons d’échanger vos coordonnées et de prévenir votre assurance auto.


 
Si, en remplissant le constat amiable, vous ne tombez pas d’accord avec les observations du conducteur adverse, vous pouvez lui demander de compléter la partie intitulée « Observations » en y intégrant les points de désaccord. Vous disposerez à partir de là d’un délai de cinq jours pour envoyer le constat à votre compagnie d’assurance. Attention car au-delà de ce délai, vous pourriez être considéré par votre assurance comme étant en tort.

 

 

 

Comment remplir un constat à l’amiable malgré un désaccord ?

 

Le meilleur conseil que vous pouvez suivre si vous êtes en désaccord avec le conducteur adverse, est de rester le plus factuel et le plus précis possible. Sur le constat, essayez d’apporter un maximum de détails et de preuves qui aideront les assurances à définir les responsabilités de chacun. N’hésitez pas à schématiser l’accident étape par étape et à prendre des photos des dégâts sur chaque voiture, des éventuelles traces de pneus, des panneaux de signalisation et de tout autre élément qui pourrait aider vos assureurs à trancher. Plus vous aurez de preuves et d’illustrations et plus votre dossier sera complet et donc traité le plus justement possible.


 
Dans certains cas, si vous en avez la possibilité, le recueil des témoignages des éventuels témoins pourra jouer un rôle fondamental dans votre litige. En plus du témoignage écrit, pensez à relever les coordonnées de ces témoins, qui pourront être contactés soit par les services d’ordre, soit par la compagnie d’assurance de chaque conducteur. Pour votre constat, nous vous conseillons l’application : le e-constat.
Pratique, rapide et sécurisé, le e-constat est une application mobile permettant de remplir un constat amiable directement sur un smartphone. Pour plus d’information pour ce service.


 
Si vous avez besoin de conseils, contactez Eurofil directement depuis les lieux de l’accident et nous vous indiquerons les démarches à suivre en fonction de votre situation.
 

 

déclarer un sinistre Auto - Eurofil

 

 

Pour contacter l'assistance :
01 47 14 15 15

24h/24, 7j/7
en cas d'urgence

bouton-contacts.jpg