Questions fréquentes

 

Vos questions / Nos réponses

 

Vous trouverez ici les réponses d'Eurofil aux questions qui nous sont le plus souvent posées au sujet de l'assurance auto.

 

  • Qu’est-ce qu’un relevé d’information ? Comment l’obtenir ?

    Le relevé d’information est délivré par votre ancien assureur. Ce document retrace l’historique de tous les sinistres sur la période des cinq dernières années et il précise votre coefficient de réduction majoration (bonus et malus). Le relevé d’information contient également la date de souscription du contrat, le numéro d’immatriculation du véhicule assuré et des conducteurs désignés au contrat.

    Pour souscrire un contrat auto chez Eurofil, le ou les relevés d’information couvrant vos deux dernières années d’assurance peuvent vous être demandés. Ce justificatif est indispensable pour valider votre demande de contrat. Il doit nous parvenir impérativement dans les 20 jours suivant la date d’effet dudit contrat.

    Pour obtenir votre relevé d’information, contactez votre ancien assureur. Ce dernier est tenu de vous le fournir sous 15 jours.

    Vous pouvez ensuite facilement nous le faire parvenir via votre espace personnel, rubrique « Finaliser ma souscription » et « Envoyer mes justificatifs ».

  • Qu’est-ce que le bonus malus ou coefficient de réduction majoration ?

    Le bonus malus, aussi appelé coefficient de réduction majoration, permet de réévaluer à la hausse ou à la baisse votre cotisation d’assurance automobile en fonction des sinistres survenus et de votre ancienneté d’assuré.

    Sans accident responsable au cours de l’année, votre coefficient baisse et votre cotisation d’assurance est recalculée. Vous profitez alors d’un bonus. A l’inverse, en cas d’accident responsable, votre coefficient augmente. Vous avez alors un malus.

    A savoir, le coefficient de départ est de 1. Il faut 13 ans d’assurance sans accident responsable pour atteindre le maximum de 0,50 soit 50% de bonus. Lorsque vous n’êtes pas responsable d’un accident, une réduction de 5% est appliquée sur votre coefficient à chaque échéance annuelle.

    Pour calculer votre coefficient à la prochaine échéance, vous devez le multiplier par 0,95. Ainsi, si votre coefficient actuel est de 0,80, sans sinistre responsable dans l’année, il passera à 0,76 (0,80 × 0,95 = 0,76).

    Lorsque vous êtes responsable d’un accident, une majoration de 25% est appliquée sur votre coefficient. Pour le calculer, vous devez alors multiplier votre coefficient actuel par 1,25.

    A noter que ces règles sont les mêmes d’une compagnie d’assurance à une autre. Elles n’ont rien à voir avec le système de « bonus malus écologique ».

  • Comment fonctionne le permis de conduire à points ?

    Le permis de conduire en vigueur possède un maximum de 12 points. En revanche, les jeunes conducteurs bénéficient d’un permis de conduire probatoire de 6 points maximum, pendant 3 ans (2 ans en cas de conduite accompagnée).

    Certaines infractions au code de la route entraînent le retrait d’un ou de plusieurs points. Si vous perdez la totalité de vos points, votre permis de conduire vous sera alors retiré. Pour le récupérer, vous devrez repasser l’examen du code de la route, voire même l’examen de conduite si vous étiez jeune conducteur au moment de l’infraction.

    A savoir, un délai minimum de 6 mois est obligatoire avant de pouvoir repasser le permis de conduire.

    Tant qu’il vous reste au minimum 1 point sur votre permis de conduire, vous pouvez suivre un stage de sensibilisation à la sécurité routière et récupérer alors jusqu’à 4 points de permis.

  • Quels documents dois-je toujours avoir dans mon véhicule ?

    En cas de contrôle routier ou d’accident de la route, vous devez toujours être en mesure de présenter votre permis de conduire et la carte grise du véhicule. Vous devez également pouvoir présenter l’attestation d’assurance (la carte verte).

    Le certificat d’assurance doit, pour sa part, être apposé en permanence sur votre pare-brise. Comme pour l’attestation d’assurance, vous devez toujours avoir dans votre véhicule votre certificat de passage au contrôle technique (pour les véhicules de moins de 4 ans) ainsi que la vignette correspondante.

  • Quelles sont les conditions d’application de la loi Hamon (Art. L113-15-2 du Code des assurances) ?

    Depuis le 1er janvier 2015, la loi Hamon sur la consommation renforce la protection des consommateurs et plus particulièrement en matière d’assurance. Après un an d’engagement, elle permet aux assurés de résilier à tout moment leur contrat d’assurance (auto, habitation, moto…),sans frais ni pénalités et sans préavis.

    Concrètement, la résiliation prendra effet sous un mois à compter de la réception de la demande par l’assureur. La résiliation du contrat d’assurance ouvre droit au remboursement de la partie de la prime et de la cotisation non couverte suite à la résiliation.

    Ainsi, grâce à la loi Hamon :

    - vous pouvez résilier votre assurance dommages en dehors de la date anniversaire de votre contrat,

    - ce droit peut être exercé par l’assuré mais également, dans le cas de l’assurance automobile et habitation locataire, pour le compte de l’assuré par le nouvel assureur, qui couvrira le risque au terme de la procédure.

  • Quand dois-je effectuer le contrôle technique obligatoire de ma voiture ?

    Le contrôle technique est obligatoire pour tous les véhicules (particuliers et utilitaires) de moins de 3,5 tonnes et de plus de 4 ans.

    Le premier contrôle technique s’effectue dans les 6 mois précédant la date du 4e anniversaire de mise en circulation de votre véhicule. Les contrôles suivant se font tous les 2 ans. Attention, la prise de rendez-vous auprès d'un centre de contrôle agréé est à votre initiative.

    A noter : la date de la première mise en circulation de votre voiture est spécifiée sur la carte grise de votre véhicule.

    Si vous achetez une voiture d'occasion de plus de 4 ans, le contrôle technique doit dater de moins de 6 mois. Il vous faudra vous référer à la date du dernier contrôle technique pour programmer le suivant, 2 ans plus tard.
    Si le véhicule a moins de 4 ans, le contrôle technique n'est pas obligatoire lors de la vente.

    Attention, si le contrôle technique n'est pas effectué dans les délais réglementaires, vous vous exposez à une amende de quatrième classe pouvant aller jusqu'à 750 € (en règle générale, il s'agit d'une amende forfaitaire de 135 €), la confiscation de la carte grise et l’immobilisation de votre véhicule.

    Pour en savoir plus cliquez ici.

    En tant que client Eurofil, vous pouvez bénéficier d'une réduction de 15% sur votre contrôle technique en prenant rendez-vous dans un centre Autosur participant à l'opération.

    Pour connaître les conditions de l’offre Autosur, consultez la question « Comment profiter d’une réduction sur le contrôle technique de ma voiture ? » (onglet Contrat).

  • A quoi sert le contrôle technique ?

    Le contrôle technique automobile porte sur 124 points de contrôle, regroupés en 10 fonctions principales. Sur l’ensemble de ces points, 72 peuvent entraîner une contre-visite si des défauts soumis à obligation de réparation sont détectés.

    Si aucun défaut n’est constaté, le contrôleur vous remet alors un certificat. Il appose un timbre sur votre carte grise et une vignette sur votre pare-brise.

    En cas de contre-visite, vous devrez faire réparer votre véhicule avant de le présenter à nouveau dans un centre de contrôle agréé.

    A noter, vous pouvez opter pour un pré-contrôle technique afin d’éviter une contre-visite. Les réparations nécessaires seront alors à faire avant le passage de votre voiture au contrôle technique.

    En tant que client Eurofil, vous pouvez bénéficier d'une réduction de 15% sur votre contrôle technique en prenant rendez-vous dans un centre Autosur participant à l'opération.

    Pour connaître les conditions de l’offre Autosur, consultez la question « Comment profiter d’une réduction sur le contrôle technique de ma voiture ? » (onglet Contrat).

  • A quoi je m’expose en cas d’oubli du contrôle technique ?

    En cas de défaut de contrôle technique dans les délais réglementaires, vous vous exposez à une amende de quatrième classe pouvant aller jusqu'à 750 € (en règle générale, il s'agit d'une amende forfaitaire de 135 €), la confiscation de la carte grise et l’immobilisation de votre véhicule.

    Pour en savoir plus sur le contrôle technique, consultez la question « Quand dois-je effectuer le contrôle technique obligatoire de ma voiture ? » (onglet Général).

  • Sur quels critères dois-je choisir mon assurance auto ?

    Bien choisir sa formule d’assurance automobile est important. Les critères de choix sont le prix bien sûr, mais aussi les garanties et les franchises proposées par votre contrat d’assurance.

    Avant de choisir une assurance auto au Tiers ou Tous Risques, il est important de vérifier que le contrat d’assurance en question corresponde à votre situation personnelle et aux caractéristiques de votre véhicule.

    Pour vous aider à prendre la bonne décision en termes d’assurance de voiture, pensez à demander un devis.

    Eurofil vous permet de calculer votre tarif d’assurance automobile en moins de 2 minutes1. La demande de devis est gratuite, rapide et sans engagement.

    Calculez votre devis en ligne.

    1 Sous réserve d'acceptation du risque par Eurofil.

  • Quelle assurance privilégier pour un véhicule neuf ?

    Par définition, un véhicule neuf possède une valeur pécuniaire importante. Il faut donc protéger votre automobile neuve avec un contrat d’assurance qui vous offre un maximum de garanties.

    Pour votre tranquillité, nous vous recommandons de souscrire une assurance auto Tous Risques dès l’achat de votre voiture.

    Eurofil vous permet de calculer votre tarif d’assurance automobile en moins de 2 minutes1.La demande de devis est gratuite, rapide et sans engagement.

    Calculez votre devis en ligne.

    1 Sous réserve d'acceptation du risque par Eurofil.

  • Quelle assurance privilégier pour un véhicule ancien ?

    Le choix d’un contrat d’assurance se fait essentiellement par rapport à la valeur pécuniaire de votre automobile.

    Ainsi, si la valeur de votre automobile est faible, la garantie Responsabilité civile peut s’avérer suffisante. Une assurance au Tiers est alors à privilégier.

    Pour autant, il vous est tout à fait possible de prendre une garantie Tous Risques pour votre ancienne voiture si vous le jugez nécessaire.

    Eurofil vous permet de calculer votre tarif d’assurance automobile en moins de 2 minutes1. La demande de devis est gratuite, rapide et sans engagement.

    Pour en savoir plus cliquez ici.

    1 Sous réserve d'acceptation du risque par Eurofil.

  • Quelle est la différence entre une assurance au Tiers et une assurance Tous Risques ?

    L’assurance au Tiers vous offre moins de protection que l’assurance Tous Risques. Elle est donc également moins chère.

    A savoir, l’une et l’autre couvrent votre Responsabilité civile, garantie obligatoire comprise dans toutes les formules d’assurance automobile.

    L’assurance au Tiers est l’assurance minimale, imposée par la loi, à tous les conducteurs. Elle comporte les garanties indispensables, à savoir la Responsabilité civile et les catastrophes naturelles. Elle peut être complétée par des garanties Bris de glaces, Assistance… L’assurance au Tiers est préconisée pour les véhicules à faible valeur argus.

    L’assurance Tous Risques offre un niveau de garantie plus complet. En plus des garanties prévues pour l’assurance au Tiers, elle propose généralement les garanties Vol, Dommages.

    D’une manière générale, plus votre véhicule a de la valeur et plus il est recommandé d’opter pour une assurance Tous Risques.

    Eurofil vous permet de calculer votre tarif d’assurance automobile en moins de 2 minutes1. La demande de devis est gratuite, rapide et sans engagement.

    Calculez votre devis en ligne.

    1 Sous réserve d'acceptation du risque par Eurofil.

  • A partir de quel âge mon enfant peut-il s’asseoir à l’avant d’un véhicule ?

    Les enfants de moins de 10 ans doivent s’asseoir à l'arrière du véhicule.

    Il est toutefois permis d'installer un enfant de moins de 10 ans à l'avant d’une voiture dans l'un des cas suivants :
    - si l'enfant est installé dos à la route dans un siège prévu à cet usage,
    - si le véhicule ne comporte pas de siège arrière ou de ceinture de sécurité à l'arrière,
    - si les sièges arrière du véhicule sont momentanément inutilisables ou occupés par des enfants de moins de 10 ans correctement attachés.

    Attention, le non-respect de ces obligations est passible d'une amende pouvant aller jusqu'à 750 €.

    A savoir : en cas d’accident, les places arrière d’un véhicule sont plus sûres. Pour des raisons de sécurité, il est donc important d’y installer votre enfant au moins jusqu’à ses 13 ans.

    Pour obtenir plus d’informations Cliquez ici.